• Astuces Windows

    rucs, astuces et bonnes habitudes
    sous Windows

    I – Rappels préalables relatifs au CLAVIER, 
         partout sous WINDOWS

    Si vous faites l’effort de découvrir votre clavier et de lui rendre sa juste place (par rapport à la souris), vous allez rapidement décupler vos performances et découvrir qu’avec la souris vous aviez longtemps " plafonné "…

    Avec le clavier aussi, on finit par plafonner, mais on va globalement beaucoup plus vite qu’avec la souris !

    Essayez… Vous verrez…

    Mode d’emploi des touches

    MAJ

    CTRL 

    ALT 

    et

    ALTGR
     

    Les touches MAJ, CTRL, ALT ET ALTGR n’ont d’effet qu’en association avec d’autres touches : elles permettent, avec un clavier de 100 touches environ, de compter sur 500 touches (et même plus !) car A et MAJ+A donnent deux caractères différents, de même queCTRL+A et ALT+A, etc.

    On utilise tout le temps ces touches " alternatives ". Il est donc important de très bien connaître leur mode d’emploi précis :

    On appuie sur la touche CTRL, par exemple, et pendant que CTRLest tranquillement appuyée, on tape un petit coup (bref) sur la touche associée (Z par exemple). On ne relâche la touche CTRLqu’après, tranquillement.

    Il est inutile, et même contre-performant, d’essayer de taper les deux touches exactement en même temps ! L’ordinateur est sensible au centième de seconde : vous l’aurez par chance 2 fois sur 3, mais vous raterez souvent votre coup, en vous stressant pour rien…

    MAJ

    La touche MAJ est en deux exemplaires, de part et d’autre de la rangée WXCVBN ?./§. Les deux touches ont exactement le même effet : on utilise par exemple celle qui est la plus proche de la touche associée.

    C'est la touche de mise en majuscules temporaire : pendant queMAJ est enfoncée, le clavier génère de majuscules, mais dès qu’on relâche MAJ, le clavier se remet tout seul en minuscules (ce qui n’est pas le cas du Verrou Alpha, à gauche du clavier, qui lui laisse le clavier en majuscules).

    CTRL

    Touche TURBO : elle appelle à toute vitesse des tas de raccourcisde commandes importantes, et elle " booste " des tas de touches importantes, comme les touches de direction…

    ALT

    Touche d’appel menu, à utiliser avec les lettres accélératrices, celles qui sont soulignées dans les menus et les boîtes de dialogue.

    Pour faciliter la vie des débutants, Microsoft a légèrement modifié le fonctionnement de cette touche : c’est la seule des quatre qui a un effet toute seule : ALT " active " le menu (on le voit quand on est attentif). ALT désactive également le menu.

    Ceci permet aux gens de taper ALT, de la relâcher, et de taper plus tard la touche associée. Il est vrai que c’est parfois confortable.

    Mais le revers de la médaille, c’est que, pendant que le menu est activé, plus aucun raccourci ne marche !… CTRL S ou CTRL Zpar exemple sont HS tant que le menu est actif.

    Et si vous pensez qu’un débutant est capable de voir le petit cadre autour du mot Fichier pour en déduire qu’il faut taper ALT à nouveau, ou ÉCHAP pour sortir du mode "menu", vous êtes optimiste…

    " Msieur ! Msieur ! Ya plus rien qui marche ! ! ! " garanti…

    ALTGR

    Touche équivalente à CTRL et ALT pressées en même temps.

    ALTGR permet d’accéder aux signes placés en troisième positionsur les touches du haut (quelquefois, ces signes sont gravés sur le flanc des touches).

    Par exemple, on tape un @ en associant ALTGR et le à.

    ALTGR permet également d’appeler les raccourcis personnels de l’utilisateur averti qui a su en tirer parti en programmant son logiciel préféré.

    Par exemple, chacune des macros ou chacun des styles de Word peut être appelé avec un ALTGR quelquechose

    ALTGR A peut ainsi facilement appeler le style Adresse..

    ENTRÉE

    ENTRÉE est la touche de validation = OK

    Il est important de comprendre que la touche ENTRÉE a deux sens radicalement différents selon l’endroit où l’on se trouve !

    Si on est dans un environnement de texte, la touche ENTRÉE insère généralement une fin de paragraphe dans le texte, un peu comme on insère un A en tapant sur la touche A. Ce caractère fin de paragrapheainsi inséré peut être supprimé plus tard, comme pourrait l’être un A ou un B.

    Si on est dans une boîte de dialogue, la touche ENTRÉE valide la boîte, elle dit OUI, OK.

    (alors que la touche 
    Échap dit NON, Annuler).

    Remarquons qu’une incroyable masse d’utilisateurs cliquent sur OK dans les infinies boîtes de dialogue qui nous sont soumises à longueur de journée : pour ainsi cliquer, il faut :

     

      1. prendre sa souris,

     

     

      1. repérer le pointeur en faisant bouger la souris,

     

     

      1. viser le bouton (si les objets environnant la souris le permettent…),

     

     

      1. cliquer (sans bouger !)…

     

    Il est important de réaliser que jeter sa main vers ENTRÉE a exactement le même résultat pour un temps divisé par 10 ou 20 !

    En s’affranchissant un peu de la souris, on quitte le statut de débutant : on est sur le chemin de la performance quotidienne…

     

    Remarque : les deux touches ENTRÉE du clavier ont exactement le même effet, à ceci près que celle de droite (près du pavé numérique) a souvent un effet beaucoup plus rapide : on l’atteint souvent plus facilement.

    ÉCHAP

    La touche ÉCHAP est la touche d’annulation = Annuler.

    On peut faire ici les mêmes remarques que pour ENTRÉE :

    Il est incroyable de voir tant de gens galérer à viser et cliquer ce maudit bouton Annuler, alors qu’un simple jet de doigt vers ÉCHAP, très isolée et bien repérable, même ivre mort, arrive au même résultat, 20 fois plus vite !

    TAB 
    et 
    MAJ+TAB 

    Touche pour avancer ou reculer de champ en champ, dans les boîtes de dialogue.

    Initiale

    Quand un message vous demande si Oui ou Non vous voulez faire ceci ou faire cela, la frappe de la simple lettre soulignée a le même effet qu’un clic sur le bouton, mais c’est infiniment plus rapide !

     

    ESPACE

    Dans la même situation (boîte de message attendant un clic sur un bouton), Windows place toujours un des boutons en surbrillance(un peu plus gras, finement cerclé…).

    Pour cliquer sur ce bouton sans la souris (ce cas-là arrive tout le temps !), pressez simplement la barre d’espace, grosse touche très connue, très facile à taper vite et sans erreur (encore plus facile à taper que ENTRÉE qui fait la même chose!).

    Par exemple, je quitte Word ou Excel (avec ALT+F4) sans avoir sauvegardé… Word ou Excel me demande alors " qu’est-ce qu’on fait ? On sauvegarde ? ", et il place le bouton Oui en surbrillance : une simple BARRE D’ESPACE confirme la sauvegarde, vite fait, bien fait…

    ALT+F4, ESPACE… et le tour est joué…

    Initiale

    Dans toutes les LISTES (listes de fichiers dans l'Explorateur ou dans les boîtes de dialogue Fichier Ouvrir, listes d'options dans les champs déroulants...), la frappe d'une INITIALE envoie directement le pointeur sur le premier élément de la liste qui commence par cette initiale !!!

    Cette possibilité permet d'être beaucoup plus rapide que la sourisdans de nombreux cas !

    ESPACE

    Cette même BARRE D’ESPACE sert aussi à cocher ou décocher une case à cocher dans une boîte de dialogue…

    Simple 
    frappe 
    sur 
    la 
    sélection

    Une règle universelle sous Windows est très importante pour être efficace : quand un texte est en surbrillance (en vidéo inverse), si je tape quelque chose, ce " quelque chose " prend la place du texte en surbrillance !

    Par exemple, sous Word,
    je lance 
    Format Paragraphe avec ALT T, R

    … Je fonce sur le champ " retrait gauche " avec TAB TAB

    L’avantage de cette méthode sur l’accès souris, c’est que mon champ est directement en surbrillance ! (sans avoir eu à péniblement glisser d’un bout à l’autre…)

    Et comme je sais que la frappe prend la place de la surbrillance, je ne m’embête pas à supprimer la sélection (avec une inutile toucheSuppr) : je tape carrément la nouvelle valeur du champ, ici par exemple 8 (ce qui suffit à dire 8cm puisque je vois que le champ est naturellement exprimé en cm).

    F1

    Appel à l’aide du logiciel en cours

    F5

    Rafraîchir (réactualiser la fenêtre en cours)

    CTRL + F4

    Fermer le document en cours

    ALT + F4

    Quitter le logiciel en cours

    SUPPR

    Cette touche essentielle a deux effets différents, selon qu’un texte soit sélectionné ou pas :

     

      • Si le curseur est un point d’insertion (pas de texte sélectionné, en noir) : la touche SUPPR efface le caractère suivant le point d’insertion.

     

     

    • Si un texte est sélectionnéla touche SUPPR supprime toute la sélection !

    CORRECTION ARRIÈRE

    (BackSpace)

    Cette touche essentielle a deux effets différents, selon qu’un texte soit sélectionné ou pas :

     

      • Si le curseur est un point d’insertion (pas de texte sélectionné, en noir) : la touche CORR ARR efface le caractère précédantle point d’insertion.

     

     

    • Si un texte est sélectionnéla touche CORR ARR supprime toute la sélection !

    DONC

     

      • SUPPR et CORRECTIONARRIÈRE ont le même effet sur unesurbrillance dans du texte (on peut indifféremment utiliser l’une ou l’autre) : elles suppriment toute la sélection.

     

     

    • Mais SUPPR et CORRECTIONARRIÈRE ont un effet différentquand le curseur est un simple point d’insertion : elles effacent l’une vers la droite, l’autre vers la gauche un seul caractère à la fois.

    CTRL SUPPR
    et
    CTRL CORRECTION ARRIÈRE
     

    On peut détruire un mot à la fois, vers la gauche ou vers la droite, quand on leur colle le turbo Ctrl !

     

      • CTRL SUPPR efface le mot à droite,

     

     

    • CTRL CORRECTIONARRIÈRE efface le mot à gauche.

    Opérateurs arithmétiques
    on peut utiliser indifféremment le clavier alpha ou le clavier numérique

     

      • + pour les additions (pas de problème),

     

     

      • - pour les soustractions (itou),

     

     

      • / pour les divisions,

     

     

      • * pour les multiplications,

     

     

    • ^ (ALTGR 9) pour la mise à la puissance.

     

    CTRL X

    CTRL C
    CTRL V

     

     

     

     

    CTRL INS
    MAJ INS

    Tous les utilisateurs de Windows devraient connaître les manips relatives au presse-papier sur le bout des doigts !

    Le presse-papier sert à tout, tout le temps !

    C’est pourquoi les programmeurs de Windows ont prévu plusieurs raccourcis pour une même fonctionnalité pour que chacun puisse choisir celui qui lui semble le plus pratique.

    Au minimum, vous devriez connaître CTRL C (pour mettre une copie de la sélection au presse-papier) et CTRL V (pour injecter une copie du presse-papier là où est le pointeur, ou à la place de la sélection).

    Mais si vous êtes soucieux de votre performance, essayez cette combinaison que je trouve beaucoup plus ergonomique : CTRL INSpour copier, et MAJ INS pour coller…

    Avantage : tout est sous la main droite, la même qui manipule le pavé de direction et d’édition :

     

      • comme d’habitude, le pouce tombe naturellement sur CTRL,

     

     

      • et l’index a la forme courbée qui permet d’utiliser MAJ sans toucher CTRL

     

    Inconvénient : on a du mal a mémoriser. Je vous propose un truc mnémonique qui consiste à observer que Copier/Coller se fait toujours dans le même ordre (on ne colle jamais avant de copier) ; par ailleurs, CTRL est placée en première position, proche de nous. Donc on utilise CTRL INS pour Copier (1ère manip = 1ère touche), et MAJ INS pour Coller (2ème manip = 2ème touche). Voilà… C’est tout simple.

    Vous verrez qu’on prend goût à cette combinaison.

     

    Autres trucs universels, sous Windows, avec la souris, cette fois :
    • Double clic sur barre de titre d’une fenêtre = agrandir ou restaurer la taille de la fenêtre.
    • ALT double clic = tout le monde sait que double clic sur une icône lance le programme attaché à l’icône, mais ALT double clic sur cette icône ouvre directement les propriétés de l’icône.

    C’est encore plus rapide que clic droit Propriétés

     

    II - Avec L’EXPLORATEUR DE FICHIERS

    J’ai progressivement appris à utiliser l’explorateur avec le clavier et aujourd’hui, je m’en félicite : rapidité et précision sont à la clef.

    Vous devriez essayer…

     

    Les touches utiles varient selon que vous êtes à gauche ou à droite de l'explorateur :

     

    A – Dans les DEUX VOLETS, à gauche et à droite

    • TAB TAB TAB pour changer de VOLET.
    • F5 pour actualiser l’affichage : lorsque l’explorateur est ouvert depuis longtemps, qu’on a travaillé sur d’autres logiciels (on a enregistré, renommé, supprimé, modifié tel et tel fichiers), on n’est plus sûr que l’explorateur nous montre des infos à jour : liste des documents, tailles et heures des fichiers, etc.
    • ALT F4 pour quitter l’explorateur, comme pour quitter n’importe quel programme sous Windows !
    • Flèches BAS et HAUT pour sélectionner un dossier ou un fichier. 
      Pour en sélectionner 
      plusieurs, il faut utiliser le volet de droite.
    • CTRL A pour sélectionner tout le contenu (fichiers et dossiers enfants) du dossier en cours.
    • CTRL CCTRL V pour copier/coller tel dossier (ou tel ficher dans le volet de droite). 
      Pour en sélectionner 
      plusieurs, il faut utiliser le volet de droite.
    • INITIALE pour filer directemement à la première ligne commençant par cette initiale.

     

    B – Dans le volet de GAUCHE

    • + et  (pavé numérique) pour développer ou contracter un dossier parent (voir ou masquer ses dossiers enfants).
    • Attention : flèches DROITE et GAUCHE font comme + et  : elles développent etcontractent un dossier parent, mais elles sont beaucoup plus rapides car elles sont beaucoup plus près des autres flèches !

    Essayez vite le pavé magique des 4 flèches dans l’explorateur !

    • CORRECTION ARRIÈRE revient vers la racine sans contracter les dossiers parents survolés, alors que flèche GAUCHE revient vers la racine en contractant tout sur son passage, ce qui facilite grandement les prochaines explorations des dossiers suivants ! 

    • SUPPR = supprimer vers la corbeille.

    Nota : pour récupérer tel ou tel fichier effacé par erreur : clic sur la corbeille (en bas du volet de gauche), puis clic droit sur le fichier à récupérer, dans le volet de droite : choisir Restaurer.

    • MAJ+SUPPR servira a supprimer définitivement, sans utiliser la corbeille (et sans possibilité de récupération).

     

    C – Dans le volet de DROITE

    • Flèches BAS et HAUT pour sélectionner un dossier ou un fichier.
    • Quand il y a beaucoup de fichiers dans un dossier, pour aller directement dans la zone voulue, taper l’initiale du fichier, puis finir l’approche avec les flèches.
    • MAJ+BAS ou MAJ+HAUT sélectionnent plusieurs dossiers ou fichiers. 
      Cette sélection multiple a forcément lieu dans le volet de droite.
    • Clic puis MAJ clic = sélection jointive de dossiers ou fichiers adjacents, qui se touchent…
    • Clic puis CTRL clic = sélection non jointive de dossiers ou fichiers éparpillés…
    • CTRL A = sélectionner TOUT ("All" signifie "tout" en anglais).
    • ENTRÉE double clic : sur un dossier, on y entre… Sur un fichier, on l’ouvre (via l’application adaptée, Word, ou Excel, par exemple).
    • Clic sur titre de colonne = TRI croissant / décroissant sur cette colonne.
      Pensez à régler votre Explorateur avec un 
      tri sur la date des fichiers : cela placera en têteles documents les plus récents, ce qui facilitera vos sauvegardes (quotidiennes, n'est-ce pas ?) sur disquettes !

     

    D – ASTUCES remarquables

    • Pour imprimer la liste des fichiers et sous-dossiers d’un dossier, il n’y a pas d’outil dans l’Explorateur, ce qui est une grave lacune. Heureusement, il y a dans Outlook l’outil ad hoc : dans la catégories Autres (à gauche de la fenêtre d’Outlook), sélectionner le dossier puis Fichier Imprimer

    Pensez à régler la mise en page et à vérifier l’aperçu avant d’imprimer vraiment.

    • Vous pouvez utiliser l’Explorateur comme navigateur Internet : tapez directement l’adresse voulue sur la barre d’adresse en haut (si elle n’est pas affichée, utilisez ALT Affichage, Barres d’outils, Barre d’adresse…), puis ENTRÉE.
    • Nota : F11 est opérationnelle, dans l’explorateur aussi, pour afficher en plein écran et nous débarrasser rapidement du fatras des outils souris et autres titres et barres d’état…

    F11, également, pour sortir du plein écran…

    • Je signale qu’on peut encore gagner de la place en spécifiant de ne pas afficher les textes sous les icônes : Affichage, Barres d’outils, Étiquettes texte
    • Encore un gain de place en masquant carrément la barre d’outils qui est affichée en plein écran : clic droit sur la barre d’outils, puis Masquer automatiquement… La barre disparaît quand la souris s’éloigne et réapparaît quand la souris se rapproche… 

      Très confortable…
    • CORRECTION ARRIÈRE page précédente comme dans Internet Explorer..

     

    III - Avec INTERNET EXPLORER

    • F11 = plein écran : très utile ! ! ! F11 pour en sortir.
    • Voyez les réglages de la barre d’outils ci-dessus, à propos de l’Explorateur de fichiers (au chapitre des astuces remarquables) : pas d’étiquettes texte sous les icônes, barre d’outils masquée en plein écran…
    • PAGEPRÉC et PAGESUIV, ainsi que DÉBUT et FIN, sont 4 touches très utiles pour lesdéplacements verticaux en plein écran, surtout si on n’a pas de souris à roulette !
    • CORRECTION ARRIÈRE et MAJ+CORRECTION ARRIÈRE
      mais aussi 
      ALT GAUCHE et ALT DROITE permettent de revenir en arrière et en avantdans les pages visitées.
    • ÉCHAP = cesser immédiatement de lire la page sur le serveur en cours (= bouton STOP).
    • ENTRÉE = clic sur le lien ou le bouton actif.
    • CTRL O nouvelle adresse ENTRÉE accès direct, sans souris…

    Rapidité et précision, on vous dit…

    • F5 = réactualiser la page en cours (pour les pages souvent remises à jour).
    • CTRL TAB = cadre suivant

    Ce raccourci sert pour passer, par exemple, du sommaire (à gauche) vers la page principale (à droite) et rendre opérationnelles les touches PAGESUIV et PAGEPRÉCpour descendre et remonter rapidement dans le texte