• Examen normalisé juin (Meknès 2010)

    Examen normalisé-juin 2010

    Meknès

     

    TEXTE :


    Tous les dimanches, vers l’heure du goûter , la famille Hischine allait rendre visite à Babouchka , la grand-mère de Rosalie et de Macha. C’était une promenade qu’on faisait toujours à pieds , qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige et toujours , on passait devant le même vieux mendiant , sale et sans dents…
    « A votre bon cœur , messieurs-dames. » marmonnait-il.
    Mais on ne lui donnait jamais rien ; le papa de Rosalie ne le permettait pas.
    « On doit faire le bien autour de soi, expliquait-il ; de l’argent, j’en donne aux
    hôpitaux où on soigne les gens qui sont vraiment pauvres. Mais, il y a dans la ville des gens qui font semblant de n’avoir rien à manger et qui sont plus riches que nous. Allons ! Venez les enfants… »
    Rosalie était sûre que ce mendiant-là ne faisait pas semblant ; lui, il avait vraiment faim….

    D’après Michel Vinaver, Les histoires de Rosalie, Edition Flammarion
     

     

    QUESTIONS
     

    I – LECTURE ( 6 points)
    Lisez le texte puis répondez aux questions suivantes :
    1) De quel oeuvre ce texte est-il extrait ? 1 pt

     
    2) Quand la famille Hischine voit-elle le vieux mendiant ? 1 pt

     
    3) Répondez par (vrai) ou (faux):
    a  -La famille Hischine rencontrait un malfaiteur.

     
    b-Rosalie donnait toujours de l’argent au mendiant.

     
    1 pt
    4) Quel sentiment Rosalie éprouve-t-elle pour le vieux mendiant ? 1 pt

     
    5) Le père de Rosalie ne donne pas d’argent au mendiant.
    Etes-vous d’accord avec lui ?

     
    Justifiez votre réponse. 2 pts

     

    II – LANGUE ( 6 points)
    1) Relevez une expression de la circonstance employée dans la première
    phrase du texte. 0,5 pt

     
    2) Reliez les deux phrases suivantes de manière à exprimer :
    a- la cause ;
    b- la conséquence .
    Le père de Rosalie ne le permettait pas. On ne donnait jamais rien au
    mendiant. 1 pt


    3) Reliez les deux phrases suivantes de manière à exprimer la concession.
    Certaines personnes demandent l’aumône. Elles ne sont pas pauvres. 1 pt

     
    4) Reliez les deux phrases suivantes de manière à exprimer la condition :
    Je lui donnerai de l’argent. Il en a besoin. 0,5 pt

     
    5) Reprenez les deux phrases suivantes de manière à remplacer les expressions
    soulignées par d’autres de sens équivalent.
    a-. Un passant a donné l’heure au père de Rosalie.
    b-.Le papa de Rosalie est un homme charitable. 1 pt

     

     
    6) a- C’est l’hiver. Le père de Rosalie veut rendre visite à un proche qui habite
    un village éloigné. Mais il ne trouve ni autocars ni taxis pour se rendre chez ce proche.
    Il émet une hypothèse pour expliquer ce fait. Que dirait-il ?

     
    Ensuite, il tire une conclusion. Que dirait-il ?

     
    b)Le Père déconseille à sa fille Rosalie de donner de l’argent au mendiant.
    Sa femme, pense que toute personne qui demande l’aumône doit être aidée.
    Elle s’adresse à son mari en faisant une concession. Que dirait-elle ? 2 pts

     
    III – ECRITURE ( 8 points)
    Rédigez le sujet suivant :
    Vous êtes allé ( e) voir un de vos proches ( grands-parents , oncles , tantes , amis ( es) ).
    Rédigez un texte narratif de 12 lignes environ dans lequel vous préciserez les circonstances ( moment , lieu , raisons , but …) de cette visite , tout en évoquant les sentiments que vous avez éprouvés .
    Lors de la correction , il sera tenu compte des éléments suivants :
    Adéquation texte produit / consigne : 1 pt , cohérence de la narration :3 pts ; correction de la langue : ( vocabulaire , syntaxe , orthographe , conjugaison, ponctuation) : 4 pts .

     ---------------------------------------------------------------

    Corrigé
     ELEMENTS DE REPONSE (A TITRE INDICATIF)ET BAREME
    I – LECTURE ( 6 points)
    1) Le texte est extrait de « Les histoires de Rosalie ». 1 pt
    2) La famille Hischine voit le vieux mendiant tous les dimanches ou tous les
    dimanches vers l’heure du goûter ou quand elle rend visite à Babouchka .
    Accepter lors de la promenade. 1 pt
    3)
    Vrai
    Faux

    a-La famille Hischine rencontrait un malfaiteur.(faux)
    b-Rosalie donnait toujours de l’argent au mendiant.(faux)

     1 pt
    4) La pitié . ou équivalent. 1 pt
    5) Accepter toute réponse valable et bien justifiée. Exemple 1 : je suis d’accord avec lui.
    Justification possible : je ne connais pas les vrais mendiants. Ou bien , il y a de faux mendiants.
    Exemple 2 : non , je ne suis pas d’accord avec lui.
    Justification possible : toute personne qui demande la charité doit être aidée. 2 pts
    II – LANGUE ( 6 points)
    1) une expression de la circonstance employée dans la première phrase du texte : « Tous les
    dimanches, vers l’heure du goûter » ou « tous les dimanches » 0,5pt
    2) a) La cause (0,5) Exemples :On ne donnait jamais rien au mendiant parce que ( car) le père de
    Rosalie ne le permettait pas. Comme le père de Rosalie ne le permettait pas, on ne donnait
    jamais rien au mendiant.
    b) La conséquence ( 0,5) Exemples : Le père de Rosalie ne le permettait pas alors ( par conséquent )
    ( c’est pour cela que) on ne donnait jamais rien au mendiant. 1 pt
    3) La concession. Exemples : Certaines personnes demandent l’aumône même si elles ne sont pas
    pauvres. Bien qu’elles ne soient pas pauvres, certaines personnes demandent l’aumône. 1 pt
    4) La condition. Exemples : Je lui donnerai de l’argent s’il en a besoin.
    Je lui donnerais de l’argent au cas où il en aurait besoin. 0,5pt
    5) a-. Un passant a indiqué l’heure au père de Rosalie. Accepter toute autre réponse correcte .
    b-.Le papa de Rosalie est un homme qui pratique la charité , qui fait l’aumône , qui fait du bien aux
    autres. ( à autrui). Ou équivalent. 1 pt
    6) a- Il dirait : « les chauffeurs sont en grève. » ou équivalent. Il dirait aussi : « les routes sont barrées
    à cause de la neige. » Ensuite, il tire une conclusion. Il dirait : « Je reporte mon voyage. »
    Ou équivalent. Accepter toute autre réponse valable.
    b) Elle dirait : «Certes ( c’est vrai, tu as raison ) il y a de faux mendiants ; mais toute personne qui
    demande l’aumône doit être aidée. Accepter toute autre réponse valable.( 1 pt) 2 pts
    III – ECRITURE ( 8 points)
    Adéquation texte produit / consigne : 1 pt Cohérence de la narration : 3 pts
    Correction de la langue :( vocabulaire , syntaxe , orthographe , conjugaison, ponctuation…) : 4 pts
    _____
    20 Pts
    Remarque : Ce corrigé est donné à titre indicatif.

---------------------------------------

Image qui suit la souris