• Exemple d'examen normalisé 2

    Examen normalisé régional deuxième semestre 

     

    Texte

    Il y avait un romancier, son nom était Martin, qui ne pouvait pas s’empêcher de faire mourir les principaux  personnages de ses livres, et même les personnages de moindre importance. On disait ordinairement qu’il avait un génie magnifique, mais que tant de morts prématurés rendaient trop déprimante (1) la lecture de ses romans les plus beaux.

        Martin, pourtant, était un homme très bon. Il aimait bien ses personnages et n’aurait pas demandé mieux que de leur assurer une longue existence, mais c’était plus fort que lui. Dès qu’il arrivait vers les derniers chapitres, les héros de ses romans lui claquaient dans la main. Il avait beau s’ingénier (2) à les garder saufs, toujours survenait quelque fatalité qui les lui ravissait (3).

                                            Marcel Aymé, Derrière chez Martin, édition Gallimard, 1936

    1-déprimant : qui provoque la tristesse

    2-s’ingénier : mettre en œuvre toutes les ressources de son esprit pour parvenir à son but.

    3- ravir : enlever

    I.  COMPREHENSION : (5pts)

     1- Lisez le texte et complétez le tableau suivant :                    (1pt)

     

    Nom de l’auteur

    Titre de l’œuvre

         Siècle

    Personnage principal

     

     

     

     

     

     2- Relevez parmi les propositions suivantes, celles qui sont vraies :   (1pt)

     a- Martin était écrivain              

    b- Martin était un criminel                                                

    c- Martin assurait une longue vie à ses personnages      

    d- Martin mettait fin à ses personnages malgré lui.

    3- Pourquoi les lecteurs s’ennuyaient-ils à la lecture de ses histoires ?  (1pt)

    4-  Relevez deux faits  mis en opposition dans le deuxième paragraphe.  (1pt)                  

     5- Relevez dans le texte deux qualités qui caractérisent Martin.                   (1pt)

     II. LANGUE ET COMMUNICATION :

     1- Relevez dans le deuxième paragraphe trois moyens d’exprimer l’opposition. (0,75pt)

    2- Observez la liste des expressions suivantes :    

      - parce que  - vu que      

    - bien que  - étant donné que        

    a)- trouvez l’intrus et reproduisez-le sur votre copie. (0.25pt) 

    b)- les expressions restantes permettent d’introduire :

    - la manière     

     - la cause               

    - la condition         

    - la comparaison                

     Reproduisez  la bonne réponse sur votre copie  (0.25pt)  

    3-  Il n’aurait pas demandé mieux que de leur assurer une longue existence…  (1pt)

    a) -  A quel  mode est employé le verbe souligné ?

    b)-  le sentiment exprimé au moyen de ce verbe est :

      - la surprise - le regret   - le mépris  - la pitié  - la peur

      Reproduisez la bonne réponse sur votre copie.

    4- Refaites la phrase suivante en remplaçant  « avoir beau » par « bien que ».   (0,75 pt)

      Il a beau s’ingénier à les garder saufs, la fatalité survient pour les lui ravir.

    5- Recopiez le tableau suivant sur votre copie et complétez-le :       (2pts)                                                                                                                   

          Situation de communication

    Enoncé

    Un lecteur formule une concession suivie d’une réfutation à propos d’un roman qu’il a lu.

     

    ……………………………………….

     

    ………………………………………….

    ……………………………………………..

     

    « Si Martin le

    pouvait,

    il garderait

    ses

    personnages

    vivants »

     

    III. PRODUCTION ECRITE :

    Traitez l’un des deux sujets au choix

    Sujet 1 :

    Certaines personnes pensent que les nouvelles technologies risquent de tuer la lecture. Partagez-vous cette opinion ? Essayez de défendre votre point de vue à l’aide d’une argumentation pertinente.

    Sujet 2:   Vous avez eu l’occasion de lire un roman et d’aimer ou de ne pas aimer un personnage. Racontez ce que vous avez ressenti à la fin de la lecture.

    NB : En évaluant votre production écrite, le correcteur  tiendra compte de :  

    - la présentation de votre travail,

    - la correction de la langue et de l’orthographe,

    - la clarté des idées et la pertinence des arguments.