• Inversion du sujet

    inversion du sujet : simple et complexe

    A) si le sujet est un pronom (je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles), il faut faire l'inversion.
    Exemples : Reviendra-t-elle A quelle heure part-on ?
     si le sujet est je, l'inversion - au présent - n'est possible que dans les cas suivants : ai-je ? dis-je ? dois-je ? fais-je ? puis-je? sais-je ? vais-je ? vois-je ?
    Exemple : Dois-je refaire cet exercice ?
    Pour les autres cas, on emploie est-ce que... ?
    Exemple : Est-ce que je parle ?
    B) si le sujet est un nom, il peut être inversé. Exemple : Quand partira Paul ?
     l'inversion du nom n'est pas possible avec pourquoipendant combien de tempsen combien de temps ni quand le verbe a un complément.
    Dans ces cas, il faut faire l'inversion complexe (voir ci-dessous). Exemples : Pourquoi votre père part-il ? Comment les étudiants corrigent-ils leurs fautes ?
    L'inversion complexe : on reprend le nom sujet par l'un des pronoms suivants : il, elleils, elles
    Exemples : Pourquoi votre père part- il ? Quand les étudiantes finiront-elles leurs devoirs ?
    Inversion du sujet après les expressions suivantes

    placées au début d'une proposition ou au début de la phrase

    Peut-être Exemple : Peut-être pleuvra-t-il demain.

    Sans doute Exemple : Sans doute viendra-t-elle.

    Aussi (= donc) Exemple : Aussi préféra-t-il rester chez lui.

    Ainsi Exemple : Ainsi finirent les voleurs.

    Quand Exemple : Quand revinrent les beaux jours, il sortit.

    Lorsque Exemple : Lorsque revint le printemps, il s?en alla à la montagne.

    Que (pronom relatif) Exemple : Le pays que visitent les touristes est beau.

    A peine Exemple : A peine eut-il bu qu?il commença à parler.

    Complément circonstanciel Exemple : Sur l?eau flottent des nénuphars.

     

--------------------------------------------------------

Image qui suit la souris