• L'autosuggestion

    L'AUTOSUGGESTION CONSCIENTE

     Emile Coué (1857-1926) est le père de la pensée positive. Mais ses travaux sont mal connus du grand public et l’expression ''méthode Coué'' a même pris une connotation péjorative. C’est dommage parce que cette méthode marche vraiment !Pratiquez les exercices simples et  efficaces  du  Dr Coué. Découvrez   la   puissance   de   l'autosuggestion  consciente!

    Le concept
    Les 4 lois du Dr Coué
    La pratique


    LE CONCEPT

    En tout être, conscient et inconscient (subconscient) cohabitent. Le subconscient n'est pas contrôlé par la volonté mais par l'imaginaire. Lorsque le subconscient agit de manière négative, il peut être la source de beaucoup de problème. L'autosuggestion est une pratique qui a pour but de contrôler notre subconscient, pour qu'il agisse de façon positive...

    Deux êtres distincts cohabitent en nous : L’être conscient et l’être inconscient (le subconscient). Lesubconscient conditionne notre état physique et mental. Il est à l’origine de toutes nos actions.

    Le subconscient n’est pas contrôlé par la volontémais   par   l’imaginaire,  ce  que  le   Dr Coué  appelle « l’imagination ».

    Toute image, bonne ou mauvaise, qui s’implante dans le subconscient représente pour nous la réalité, et tend à se réaliser.

    Lorsqu’il y a conflit entre la volonté et l’imagination, c’est toujours l’imagination qui l’emporte. Pour illustrer ce postulat, le Dr Coué cite le texte de Blaise Pascal sur le vertige et la volonté : Nous sommes tous capables de marcher sur une planche de 10m de long et de 25cm de large si elle est posée au sol. Mais si cette même planche est placée à la hauteur d’une tour de cathédrale, bien peu seront capables de marcher dessus sans tomber. Pourquoi ? Parce que dans le premier cas nous nous imaginonsque c’est possible de marcher et dans le deuxième cas nous nous  imaginons que ce n’est pas  possible.

    Les charpentiers ou les couvreurs qui le font régulièrement s’imaginent qu’ils le peuvent. Le vertige n’a pas d’autre cause que l’image que nous nous faisons de nous-mêmes en train de tomber. Cette image devient réalité malgré tous nos efforts de volonté, et d’autant plus vite que ces efforts sont plus violents.

    Tout effort fait pour maîtriser l’imagination par la volonté obtient souvent le contraire de l’effet souhaité. Par exemple plus on veut dormir, moins on trouve le sommeil, plus on cherche le nom qu’on a oublié moins on s’en souvient, etc…Parce que dans notre esprit s’impose l’idée qu’on veut dormir mais qu’on ne peut pas, qu’on veut se souvenir de ce nom mais qu’on ne peut pas, etc…Pour arriver à ses fins il faut non pas vouloir mais s’imaginer dormir…

    Lorsque le subconscient agit de façon négative il peut être la source de tous nos maux. L'autosuggestion consciente est une pratique d'autohypnose qui a pour but de contrôler notre imagination, et donc notre subconscient, pour qu'il agisse de façon positive. 

    Les 4 lois du Dr Coué :

    1- Quand la volonté et l’imagination sont en lutte, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, sans aucune exception

    2- Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté

    3- Quand la volonté et l’imagination sont en accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie par l’autre

    4- L’imagination peut être conduite

    LA PRATIQUE

    Faites ce petit exercice chaque soir au coucher, vous serez surpris(e) des résultats !! ...

    Le principe est de répéter 10 fois de suite et idéalement 2 fois par jour, une fois au réveil et une fois avant de dormir, une phrase qui est un petit bijou de sémantique : « Tous les jours et à tous points de vue je vais de mieux en mieux ».

    Cette phrase va s’imprimer dans votre subconscientgrâce à la force de la répétition et elle produira ce qu’elle contient en substance. Ainsi vous irez bien à tous niveaux, la phrase étant aussi bien thérapeutique que préventive.

    Vous  pouvez aussi créer votre propre phrase pour uneautosuggestion  plus  spécifique. Mais  la  phrase  du

    Dr Coué est intéressante car elle couvre toutes les situations possibles.

    La phrase doit être dite à haute voix et de façon aussi simple et machinale que possible, sans effort ni volontarisme, sur le ton qu’on emploierait pour réciter une litanie.

    Vous serez peut-être surpris(e) ou sceptique, mais nous avons essayé et les résultats sont étonnants ! Alors essayez à votre tour…et dites nous ce que vous en pensez :)

---------------------------------------

Image qui suit la souris

Image qui suit la souris