• L'incroyable histoire d'un chat aveugle.

    Jack Tripper, ou l’incroyable histoire d’un chat aveugle

     

    jack ripper chat aveugle noir blanc

     

    Les coups du sort peuvent parfois déboucher sur de belles histoires. C’est ce qui est arrivé à Jack Tripper, ce beau chat de gouttière qui est né sans yeux.

    En temps normal, on n’aurait pas donné cher de sa peau : beaucoup de gens seraient découragés d’adopter un animal souffrant d’un tel handicap. C’était sans compter sur Jamie, une amoureuse des chats qui cherchait à en adopter un en début d’année 2010.

    En accompagnant un ami dans une grange locale en Ontario (Canada, là où elle habite), elle aperçoit une chatte enceinte qui donnera naissance à une portée en avril.

    Parmi les chatons, un retient son attention en particulier. Vous l’avez deviné, il s’agit de Jack ! Alors qu’elle souhaitait avoir un chat pour chasser les souris dans sa grange, elle décide d’adopter le félin comme animal de compagnie.

    Un chat comme les autres… ou presque.

    Jamie explique que son chat ne semble pas être plus dérangé que cela par son infirmité. En effet il a toujours vécu aveugle, ce n’est pas comme s’il avait eu à s’habituer à la cécité après un accident par exemple.

    Lorsqu’elle l’a ramené chez elle, Jack à reniflé un peu partout en marchant avec précaution et au bout d’une heure, il s’était déjà approprié les lieux.

    Il utilise surtout son flair et le toucher pour reconnaître son environnement. Lorsqu’elle le tient dans ses bras, le chat touche son visage avec ses pattes pour la reconnaître à la manière des aveugles humains.

    Comme ses compères dotés de la vue, Jack Tripper adore jouer des heures durant. Son jouet favori :un petit oiseau qui gazouille quand il joue avec ! Sa maîtresse précise que les jouets qui font des sons et ceux contenant de l’herbe à chat sont ses préférés. En revanche, impossible pour lui de s’approcher des produits frais que cultive le père de Jamie dans son jardin.
     


    Jack Tripper dans le feu de l'action !

    « Jack s’en sort très bien tout seul »

    Malgré son handicap, le félin n’a pas de besoins spéciaux et Jamie le traite comme n’importe lequel de ses chats.

    Cependant, leur vétérinaire n’a pas manqué de leur donner des informations intéressantes par rapport aux conditions de vie particulières de l’animal.

    Par exemple, Jack n’a pas le sens du jour et de la nuit et s’adapte donc au rythme de ses maîtres : il joue pendant la journée et dort la nuit même si le chat est un animal nocturne à l’origine.

    De même lorsqu’il a été castré, le vétérinaire lui a épargné la collerette de protection qui évite aux animaux d’être en contact avec leur cicatrice. Cela aurait pu perturber Jack qui utilise beaucoup ses autres sens pour se repérer dans l’espace.

    Aujourd’hui, Jack Tripper est un chat heureux et entouré d’amour qui s’amuse beaucoup avec son copain Bear, l’autre chat de Jamie.
     

---------------------------------------

Image qui suit la souris