• L'interjection

    L'interjection

    Alors c'est quoi au juste l'interjection ?

    L'interjection exprime  un sentiment de joie, de tristesse, de douleur,de colère etc., par un mot-phrase de type exclamatif.

    Ah! Oh! Ouf! Zut! Aïe! Bah! Chic! Hé! Hein! Merde! Mince!

    L'interjection se rapproche du cri et certains mots-phrases sont des onomatopées de forme parfois instable.

    En savoir plus :

     - L' Interjection -

     I ) EXEMPLES et DÉFINITION :

    1 ) EXEMPLES :

     Aïe! Aïe! que je souffre!

    Enfin! il viendra donc!
    N'importe! j'aurai essayé!

     Dans les 3 exemples ci-dessus, les mots : Aïe-Hélas-Tant pis sont des mots invariables servant à exprimer, de façon spontanée, la douleur, le soulagement, l'indifférence.

     Ils présentent, sous la forme réduite d'un cri, une réaction brusque ou un état affectif.

     Ces mots Aïe-Hélas-Tant pis sont des Interjections.

     2 ) DÉFINITION :

    DÉFINITION

    L'Interjection est un mot ou une locution invariable exprimant un sentiment avec vivacité.

       II ) NATURE et EMPLOI de L'INTERJECTION :

     1 ) NATURE : L'interjection est un mot,

    * ) isolé,
    * ) complet par lui-même,
    * ) ne jouant aucun rôle grammatical dans la phrase.Il n'a aucune fonction.

     L'interjection se distingue nettement :

     - ) de l'adverbe qui est un complément,

    - ) de la préposition ou de la conjonction qui sont des liens grammaticaux.

    2 ) EMPLOI :

     Dans les exemples du I ), les interjections sont toutes suivies par un point d'exclamation. ( ! )

    - Aïe! - Enfin! - N'importe! -

     Parfois, elle est suivie par un point d'interrogation. ( ? ) :

    comment? - Quoi? -

     III ) FORMES des INTERJECTIONS :

    Les interjections se présentent sous la forme: 

    1 ) soit de vrais cris :

     ah, ha! eh!, hé! hi! ho! hue! oh, ô...! 

    ( Remarquer que la construction se fait sur les voyelles. )

     aïe! bah! ouai! heu! ouf! hum! pst! kss! brr!...

    2 ) soit d'onomatopées : ( mots qui traduisent par une imitation approximative des bruits réels. )

     pan! vlan! crac! paf! plouf! boum! miaou! meuh! cocorico!

     3 ) soit de vrais mots : ( noms, adjectifs, pronoms, verbes, adverbes,employés comme interjections. )

     Dieu! diable! ciel! dame! bon! parfait! hardi! ici! là! vite! assez! allons! allez! voyons! quoi!

     4 ) soit de groupes de mots : ( parfois de phrases entières, appelées locutions interjectives. )

     grand dieu! juste ciel! bon sang! ma parole! dis donc! à la bonne heure! attends un peu!

      IV ) REMARQUES sur les INTERJECTIONS :

     1 ) CAS DE : eh / hé .

    A ) Eh! ou Hé! 
    Eh! et Hé! Sens et emploi :
    Toutefois, si la phrase n’est pas terminée, on mettra une minuscule au mot après le point d’exclamation. 
    Au contraire, si on a une nouvelle phrase, on mettra la majuscule après le point d’exclamation. .

     Hé! Ma sœur, à quoi penses-tu?

    Eh oui! je l’avais deviné.

     B ) Eh bien, ...!

    La locution eh bien s’écrit toujours avec eh. On ne peut jamais avoir : hé bien, ...!ou 
    et bien, ...!

    L’interjection eh bien est :

    a ) suivie d’une virgule lorsqu’elle est placée en début de phrase;

     Eh bien, qu’en pensez-vous?

     b) suivie d’un point d’interrogation ou d’exclamation lorsqu’elle est employée seule.

     Encore un billet gagnant? Eh bien!

     2 ) CAS DE : ô...! .

    L'interjection Ô marque une invocation et se place toujours devant le nom. 
    Toujours : après ô, on ne met pas de points d'interrogation. On le met enfin de phrase ou en fin d'expression.

    Ô rage! Ô désespoir! Ô vieillesse ennemie! ( Corneille)

     3 ) CAS DE : ah! oh! eh! / ha! ho! hé!.

    A ) ah! oh! eh! s'emploient surtout pour appeler.

     Hé! mon garçon, écoute ici.

    Ho! Louis, tu entends ce que je dis.
    Ha! Claude, viens m'aider.

     B ) ha! ho! hé! expriment souvent des sentiments comme la douleur, la joie, la surprise,...

     Ah! que j'ai mal!

    Oh! le pauvre enfant.
    Eh!quelle belle fête!

    Chttt! Pst! Brrr! Paf! Pif!

    Lorsque l'interjection est dans une phrase, on la fait ordinairement suivre par un point d'exclamation mais celui-ci ne force pas la majuscule.

    Un bruit violent nous réveille et chacun pense, merde! ça va recommencer.

--------------------------------------------------------

Image qui suit la souris