• L'origine d'internet

    a) Les chercheurs universitaires

    Dès le début des années '60, plusieurs groupes de scientifiques s'intéressent à la question de la communication entre ordinateurs. A l'époque, ces machines étaient souvent très différentes les unes des autres et la possibilité de communication entre-elles restait une question difficile.

    Spoutnik 1
    b) Les militaires américains

    À la même époque, les militaires américains se trouvent confrontés à la supériorité technologique de l'URSS qui avait envoyé le premier satellite artificiel dans l'espace: Spoutnik 1.

    Les États-Unis se trouvaient à la portée d'une attaque par des missiles nucléaires soviétiques. Ils devaient consolider leur système de défense.

    Pour cela, la mise au point de méthodes de communication efficaces entre les différents centres militaires -et leurs ordinateurs- répartis sur le territoire devenait très importante.

    Cette mission est confiée à la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) -alias "Agence pour les Projets de Recherche Avancée de Défense".

    Parmi les réalisations de cette Agence gouvernementale, la mise au point d'un système de réseau dans lequel les ordinateurs reliés peuventt continuer à transmettre des informations, même si l'un des composants est détruit. Ce réseau est appelé ARPANET.

    ARPANET

    a) Le fonctionnement d'ARPANET

    Dans un réseau centralisé, un ordinateur "maître" serait connecté à tous les sites militaires importants. Il recevrait et enverrait les informations.

    Mais, en cas d'attaque et de destruction de cet ordinateur "maître", tout le système de défense du pays est paralysé.

    Dans le système baptisé ARPANET (c'est-à-dire le réseau de la DARPA), il n'y a pas d'ordinateur "maître".

    Les paquets d'informations circulent sur le réseau vers leur destination sans connaître à l'avance le chemin à suivre. Si l'un des ordinateurs du réseau se trouve détruit ou inutilisable, les paquets d'informations empruntent un autre chemin.

    Si la communication entre les ordinateurs A et X est rompue à cause de la destruction de B, les informations peuvent continuer à circuler sur le réseau en passant par les ordinateurs X ou Y (ou d'autres).

    La DARPA va utiliser des centaines de chercheurs, scientifiques et militaires pour travailler sur la connexion entre ordinateurs.

    b) La première connexion de tous les temps

     Stanford - Los Angeles

    La première connexion à longue distance entre deux ordinateurs est réalisée par des chercheurs de la DARPA en 1969. Elle est organisée en Californie, entre un ordinateur placé à l'université de Los Angeles (UCLA) et un autre situé à l'Université deStanford.

    Le premier message envoyé sur le réseau devait être le mot LOGIN. Une connexion téléphonique était prévue, en plus...

    • Los Angeles: nous avons envoyé L; avez-vous reçu?
    • Stanford: oui, nous avons reçu L
    • Los Angeles: nous avons envoyé O; avez-vous reçu?
    • Stanford: oui, nous avons reçu O
    • Los Angeles frappe le G
    • CRRRASSSHHHHH

    Et on en est resté là, ou bien ils ont fait mieux après?

    Heureusement, le système a été nettement amélioré. Jusqu'à organiser un réseau contenant plusieurs dizaines d'ordinateurs.
    Et qui fonctionnait.

     

    Les scientifiques s'en mêlent

     

    scientifiqueIntéressés par l'idée de pouvoir s'échanger des informations en utilisant un réseau du même type qu'ARPANET, les scientifiques américains créent un réseau d'ordinateurs entre les principales universités.

     

    C'est le réseau de la National Science Foundation (NSF).

     

    D'autres réseaux virent le jour. Jusqu'au moment où l'on proposa de relier tous ces réseaux (ARPANET, NSF, ...) pour faire naître INTERNET, qui est un réseau de réseaux d'ordinateurs.

     

    Replace les différents réseaux dans l'ordre de leur date de création :
     ARPANET - NSF - INTERNET
     NSF- ARPANET - INTERNET
     INTERNET- NSF- ARPANET

     

    Mécanisme de transport de l'information sur Internet

     

    Notion de protocole

     

    Un protocole est un ensemble de règles qui sont fixées dans un cadre particulier.

     

    Exemples de protocoles

     

    • Quand on rencontre un ami dans la rue, une règle habituelle est de lui serrer la main et de lui demander "Comment vas-tu?"
    • Quand on rencontre un personnage important, le protocole est souvent très différent.

     

    Un protocole peut aussi être un ensemble de procédures à appliquer dans un cadre particulier.

     

    • Lorsque le pilote d'un avion s'apprête à décoller, il doit vérifier point par point le fonctionnement de ses instruments de vol. Il applique un protocole bien précis dans lequel tout est vérifié dans un ordre précis.
    • Lorsqu'ils réalisent des expériences, les scientifiques établissent des protocoles précis pour que l'on puisse reproduire les manipulations effectuées.

      Mécanisme de transport de l'information sur Internet

      Le protocole de communication entre ordinateurs sur l'Internet

      Lorsque deux ordinateurs communiquent pour s'échanger des informations, il faut qu'ils utilisent une méthode commune de conversation. On parle alors d'un protocole informatique.

      En informatique, un protocole est un ensemble de règles suivies par deux ordinateurs lors de l'échange d'informations.
      Il existe de nombreux protocoles différents. Nous n'évoquerons que TCP/IP.

      Sur l'Internet, le protocole utilisé est appelé TCP/IP :

      • TCP : Transmission Control Protocol (protocole de contrôle des transmissions)
      • IP : Internet Protocol (protocole de l'Internet)

      Nous n'entrerons pas dans le détail du fonctionnement de ce protocole. Voyons simplement son principe.

      L'ordinateur qui fournit l'information (le serveur)

      Lorsque des informations (un texte, une image, un courrier,...) doivent être envoyées sur Internet, l'ordinateur qui fournit l'information :

      1. découpe le document à transmettre en petits paquets à l'aide d'un programme spécialisé ;
      2. chaque paquet est muni de l'adresse de l'expéditeur et de l'ordinateur de destination ;
      3. chaque paquet est envoyé indépendamment des autres: il passe peut-être par un autre chemin.

      Ce mécanisme est illustré dans l'animation ci-dessous.

       

      L'adresse IP des ordinateurs

       

      L'adresse numérique : adresse IP

       Bon, j'ai bien compris que les ordinateurs connectés à l'Internet sont capables de s'envoyer des messages. Mais, ce sont des messages à tête chercheuse ? Ou alors, il y a un truc pour que chaque paquet trouve sa destination ?

       Effectivement : il y a un truc. Chaque paquet échangé contient l'adresse de l'ordinateur de destination ainsi que l'adresse d'origine.

       

      Adresse ? Mon adresse postale ? C'est le facteur qui distribue les paquets sur l'Internet ?

       Voilà qui rendrait l'Internet plutôt lent. L'adresse dont il est question est plutôt du même genre que les " numéros de téléphone ".

       Pour pouvoir appeler une personne précise au téléphone, il faut que je dispose du numéro d'appel du poste de cette personne. Il s'agit, en quelques sortes, de son " adresse téléphonique ".

      Pour pouvoir communiquer avec un ordinateur précis sur l'Internet, il faut également que cet ordinateur soit caractérisé par une adresse.

      Exemple : 195.31.26.98

      L'adresse IP d'un ordinateur est formée d'un ensemble de quatre nombres entiers compris entre 0 et 255.

      Les nombres sont séparés par des ".".

      Une adresse IP correspond à un et un seul ordinateur dans le monde.

      L'adresse IP est un peu semblable à un numéro de téléphone.

       Donc, si je veux entrer en contact avec mon ordinateur personnel chez moi, il me suffit de former mon numéro de téléphone ?

       

      Vous n'y êtes pas, cher élève. L'adresse numérique des ordinateurs est similaire à un numéro de téléphone, mais ce n'est pas un numéro de téléphone.

       

      Quelle est l'adresse IP de l'ordinateur sur lequel tu travailles actuellement ?

       Cette information est relativement simple à déterminer. Mais la méthode à utiliser varie en fonction du système d'exploitation de ton ordinateur.

      Quel est le système d'exploitation de ton ordinateur? Si tu l'ignores, demande l'information au professeur.

      Quand tu as déterminé le système d'exploitation de ton ordinateur, clique sur le titre correspondant (ou le plus approchant) ci-dessous.

      • Exécute ensuite les instructions qui seront apparues.

       Je voudrais les instructions pour Windows XP

       Je voudrais les instructions pour Windows Vista/Seven

       Je voudrais les instructions pour Linux

       Si tu utilises un autre système d'exploitation, demande à ton professeur de t'expliquer la procédure.

       Adresse IP publique et adresse IP privée

       Si tu travailles dans le réseau informatique d'une école, l'adresse IP de ton ordinateur n'est peut-être pas unique dans le monde.

       

      Exécute l'animation ci-dessous pour comprendre comment les adresses IP sont utilisées à l'intérieur d'un réseau privé.

       

      Dans un réseau privé, un dispositif appelé PASSERELLE (un ordinateur central -appelé serveur- ou un appareil -appelérouteur) dispose d'une adresse IP unique dans le monde. Cette passerelle est alors chargée de redistribuer les paquets d'informations qui lui parviennent vers les différents ordinateurs du réseau (dont le tien).

      Les ordinateurs du réseau sont alors munis d'adresses qui ne sont pas connues de l'Internet. Ce sont les adresses IP privées.

      Ton adresse IP publique (en fait, celle de la passerelle) est 197.253.140.105 (cette adresse vient d'être déterminée à l'instant où tu as ouvert cette page).

      Si tu travailles dans une école, remarque que cette adresse est la même que celle de ton voisin et pour toutes les personnes qui utilisent l'Internet dans l'Établissement.

      Si tu es directement connecté à l'Internet par un modem sans routeur, sans passerelle, tu n'as pas d'adresse IP privée; seulement une adresse IP publique.

       

      L'adresse DNS des ordinateurs

       

      L'adresse DNS

       

      Ouais, pas très pratique quand même, ces adresses IP ! Si je veux comuniquer avec l'ordinateur de mon voisin, je lui demande son adresse IP : j'ai compris. Mais si je veux communiquer avec un ordinateur du Pentagone, je fais comment ? Il y a un annuaire, comme pour le téléphone ?

       

      Les adresses IP, ça craint!Ouh la la, ce serait un fameux annuaire ! Il y a plus de 4 milliards d'adresses IP possibles. Ce ne serait pas très pratique.

       

      La solution réside dans l'utilisation de noms en toutes lettres, plus faciles à retenir. C'est l'adresse DNS (Domain Name System).

      Une adresse DNS est formée d'une série de mots pouvant contenir des lettres et des chiffres, mais pas de caractères accentués ou d'espaces.

      Exemple d'adresse DNS: www.sio2.be 

      Pour déterminer quelle adresse DNS correspond à quelle adresse IP, il faut un répertoire de correspondance comme ci-dessous.

       

      Mais vous venez d'affirmer qu'il ne serait pas possible de disposer d'un annuaire !

       

      Effectivement, un annuaire " papier " ne serait vraiment pas pratique. D'autant que de nouvelles adresses apparaissent tous les jours, que d'autres disparaissent et certaines changent.

       

      Dans la réalité, ce sont des ordinateurs qui établissent cette correspondance entre adresses. Ces ordinateurs sont appelés DNS (Domain Name System). Il s'agit donc de sortes d'annuaires électroniques. L'avantage est qu'ils peuvent être constamment tenus à jour.



       


---------------------------------------

Image qui suit la souris