• La modalisation et les modalités.

    Modalisation et modalités

    La modalisation est l’emploi de verbes modaux (Cours sur la comaraisonpouvoir, Cours sur la comaraisondevoir, Cours sur la comaraisonvouloir, etc.), d’adverbes (flechecertainement,                Cours sur la comaraisonpeut-être, Cours sur la comaraisonprobablement,                      Cours sur la comaraisonvraiment (adverbes modalisateurs),         Cours sur la comaraisonsans doute,Cours sur la comaraison bien sûr (locutions adverbiales), etc.), de temps (futur, conditionnel, etc.), d’adjectifs (évaluatifs / affectifs), de noms par lesquels un locuteur manifeste, entre autres, le degré d’adhésion à son énoncé.

    Les modalités

    • Les modalités d’énonciation (modalités de la phrase) : il existe quatre types de phrase (toute phrase appartient au moins à l’une de ces modalités) : la phrase déclarative (ou assertive), la phrase exclamative, la phrase interrogative et la phrase impérative (ou injonctive).
    • Les modalités d’énoncé : selon M. Riegel et alii, dans la Grammaire méthodique du français (chapitre « L’énonciation »), les modalités d’énoncé « renvoient au sujet de l’énonciation en marquant son attitude vis-à-vis du contenu de l’énoncé. […] Elles expriment la manière dont l’énonciateur apprécie le contenu de l’énoncé ».
      Pour aller plus loin :

      La présence de l’émetteur dans

      son énoncé  ne se voit pas qu’à la présence 

      des pronoms  liés à cet émetteur (je, nous,

      mon, notre...).

       En effet, l’émetteur peut aussi manifester 

      sa subjectivité, en indiquant par des

       indices ses sentiments ou son avis par 

      rapport  à ce qu’il dit, même dans un texte

       à la 3ème personne. On appelle

       modalisation l’ensemble de ces indices.

       Le commentaire peut porter sur

      Cours sur la comaraison la probabilité :

      Il évalue alors le degré de vérité, de

      certitude de l’énoncé : celui-ci peut être

       probable, 

      obligatoire, certain, possible... 

      L’information donnée est plus ou moins 

      sûre.

      Moyens utilisés :

      - Verbes : devoir, pouvoir, sembler,

       paraître, prétendre, affirmer, ignorer, croire... 

      Il doit arriver pour dîner. Il peut 

      avoir eu un problème. Cela paraît fou. 

      Je crois qu’il viendra. 

      - Temps : futur antérieur (supposition), 

      conditionnel (hypothèse, incertitude) 
      Il aura raté son train. Il serait

       innocent de ce crime abominable. 

      - Adverbes : peut-être, sans doute,

       probablement Expression mettant à

       distance l’information donnée : 
      Selon des sources... D’après Monsieur X...

       Le commentaire peut êtreCours sur la comaraisonappréciatif

      (évaluatif) ou        Cours sur la comaraisonaffectif :

      Il exprime alors le jugement de l’énonciateur, 

      favorable ou défavorable, sur

      l’information qu’il nous donne.

      Moyens utilisés :

      - Lexique : 
       - Gn ou adjectifs subjectifs (mélioratifs ou

       péjoratifs) : inadmissible, formidable... 
       - verbes exprimant l’opinion, le jugement : 

      estimer, détester, ... 
      - Adverbes : heureusement, ... 
      - GN : par bonheur, à ma grande 

      surprise 

      - Intonation (à l’oral)
      - Typographie spéciale : gras, italique,

      capitales 

      - Ponctuation : !! 
      - Figures de style : antiphrase, 

      périphrase...