• Le complément d'objet

    Le complément d'Objet 

    Le complément d'objet (CO en abrégé) fait partie du groupe verbal. Le verbe utilisé avec un CO est un verbe transitif. Le complément d'objet est essentiel à la proposition (contrairement au complément circonstanciel qui est facultatif). Le complément d'objet peut être composé d'un nom, d'un groupe nominal (par exemple un nom avec son article et parfois un adjectif), d'un pronom, d'un verbe à l'infinitif (ou d'un groupe de mots avec un verbe à l'infinitif), ou d'une proposition subordonnée. Le complément d'objet est généralement placé après le verbe, mais il peut aussi être placé devant le verbe dans une phrase interrogative, ou bien lorsque ce complément d'objet est un pronom.

    Le complément d'objet direct (COD en abrégé) complète directement le verbe sans l'intermédiaire d'une préposition. Le verbe utilisé avec un COD est unverbe transitif direct. Il ne faut pas confondre un COD avec un attribut du sujet ni avec un complément circonstanciel, ni encore avec le sujet réel d'un verbe impersonnel. Pour retrouver le COD d'un verbe, il suffit le plus souvent de se poser la question 'qui ou quoi ?' après ce verbe. D'autre part, dans une phrase mise à la forme passive, le COD deviendrait le sujet du verbe.

     Exemple :

    Amina aime les roses blanches > Amina aime quoi ? les roses blanches (COD) : les roses blanches sont aimées par Amina.

    Le complément d'objet indirect (COI en abrégé) complète indirectement le verbe le plus souvent par l'intermédiaire d'une préposition (souvent 'à' ou 'de'). Le verbe utilisé avec un COI est un verbe transitif indirect. Pour retrouver la COI d'un verbe, il suffit de se poser la question 'à qui, de qui, à quoi ou de quoi ?' après ce verbe. Il ne faut pas confondre un COD introduit par une préposition (par exemple un infinitif introduit par de) avec un COI, ni un COI sans préposition avec COD. D'autre part, un verbe peut parfois avoir à la fois un COD et un COI (parfois appelé complément d'objet second, COS en abrégé). Lorsque ce COS est un pronom, il peut compléter indirectement le verbe sans l'intermédiaire d'une préposition. Il ne faut pas confondre un COS sans préposition avec COD.

    Exemples :

    Fatima écrit à sa maman > Fatima écrit à qui ? à sa maman (COI)

    Fatima me lit son poème >Faqtima me lit quoi ? son poème (COD), Fatima lit à qui ? à moi, représenté par me (COS)

    COD

    COI

    ne pas confondre

    qui ou quoi ?

    à quià quoide quide quoi ?

     

    pronom, nom, groupe nominal, infinitif, proposition

     

    pronom, nom, groupe nominal, infinitif, proposition

    attribut du sujet, complément circonstanciel, sujet réel d'un verbe impersonnel

---------------------------------------

Image qui suit la souris