• Le titanic coulé par la lune ?

    Et si la Lune avait coulé le Titanic

    Et si la Lune avait coulé le Titanic

    Des scientifiques ont trouvé une nouvelle explication à l'une des plus terribles catastrophes maritimes, celle du Titanic.

    Il y aura plus de 100 ans qu'a eu lieu la tragédie (14 Avril 1912), mais le terrible accident hante encore l'inconscient collectif - notamment parce que ce naufrage marque la défaite du flamboyant progrès face à la Nature. L'Océan avait emporté 1500 vies dans ses profondeurs glacées.

    Est ici incriminée la position de la Lune par rapport à la Terre et au Soleil en Janvier 1912...

    La lune et l'iceberg

    La lune aurait donc joué un rôle clé dans le naufrage du Titanic, le fameux paquebot de luxe qui a sombré dans l'océan Atlantique Nord en 1912, après avoir heurté un iceberg lors de son voyage inaugural de Southampton à New York

    Le professeur Donald Olson et son équipe de l'Université du Texas présentent une hypothèse inédite sur la façon dont la lune pourrait avoir joué un rôle prépondérant dans cette tragédie.

    L'équipe a déterminé qu'un phénomène lunaire rare aurait considérablement accru les marées, provoquant une dérive des icebergs du Groenland plus au sud qu'à l'accoutumée; Des icebergs qui se sont retrouvés dans le couloir de navigation du Titanic.

    Le 4 Janvier 1912, la Lune est sur sa position la plus proche de la Terre (périgée). Rien d'inhabituel, excepté deux facteurs qui ont changé la donne : la Lune se serait rapprochée davantage et aurait été sur son point d'orbite le plus proche depuis 1400 ans et le périgée eut lieu durant six minutes de pleine lune.

    Une étrange juxtaposition

    Ce rapprochement maximal était combiné avec le périhélie de la Terre : notre planète se trouvait à son point d'orbite la plus proche par rapport à son étoile, le Soleil, juste un jour avant.

    Cette malencontreuse combinaison de positions célestes a maximisé les effets de la Lune sur la Terre, et notamment sur ses océans.

    La hausse exceptionnelle des marées a libéré un ensemble d'icebergs du Groenland, qui, normalement, sont au large des côtes du Labrador et de Terre-Neuve, et les a emportés dans les courants océaniques en direction du sud, sur le chemin du Titanic en Avril de cette même année

    Selon le Professeur Olson, il est difficile de savoir où se trouvait exactement en Janvier 1912 l'iceberg qui coula le Titanic, mais il affirme qu'il s'agit d'un scénario plausible et scientifiquement étayé.

    Sur le même thème : Le ''Titan'' de Morgan Robertson prédit le naufrage du Titanic. Jean-Luc Caradeau - Magie Lunaire et rituels authentiques. La pleine lune - Entre mystère et influence. La créature de Frankenstein sous le signe de la Lune. Japon - L'astrologue, la ''Super Lune'' et le séisme.

    Insolites & mystères sur besoindesavoir.com

---------------------------------------

Image qui suit la souris