• Les subordonnées relatives

    Exercice 1
    Tu supprimes toutes les subordonnées relatives.Ecris la phrase dans les rectangles blancs au dessous de chaque phrase.
    Exemple: Ce garçon qui arrive c'est mon frère-------->Ce garçon c'est mon frère. 


    1.Amina dont je t’ai parlé est ma voisine de classe.
    2. Le cadeau que Nabil t’a offert est magnifique.
    3. Hier soir l’orage qui s’est abattu sur le village a tout dévasté.
    4. La place où je suis assise est mal située pour voir le spectacle.
    5. Ahmed dont le frère est professionnel joue au basket comme un as.
    6. L’endroit où je vais t’emmener est une superbe auberge.
    7. Le commerçant qui est au bout de la rue vend des pizzas.
    8. Ces fleurs que je vous ai apportées doivent être mises dans l’eau.
    9. Cette salade qui pousse dans le jardin est meilleure que celle du primeur.
    10. Cette maison dont les murs sont épais est tempérée.

    correction

    1. Amina dont je t’ai parlé est ma voisine de classe

    RÉPONSE: AMINA EST MA VOISINE DE CLASSE.
    2. Le cadeau que Nabil t’a offert est magnifique. RÉPONSE: LE CADEAU EST MAGNIFIQUE.
    3. Hier soir l’orage qui s’est abattu sur le village a tout dévasté. RÉPONSE: HIER SOIR L'ORAGE A TOUT DÉVASTÉ.
    4. La place où je suis assise est mal située pour voir le spectacle. RÉPONSE: LA PLACE EST MAL SITUÉE POUR VOIR LE SPECTACLE.
    5. Ahmed dont le frère est professionnel joue au basket comme un as.  RÉPONSE: AHMED JOUE AU BASKET COMME UN AS.
    6. L’endroit où je vais t’emmener est une superbe auberge. RÉPONSE: L'ENDROIT EST UNE SUPERBE AUBERGE.
    7. Le commerçant qui est au bout de la rue vend des pizzas.RÉPONSE: LE COMMERÇANT VEND DES PIZZAS.
    8. Ces fleurs que je vous ai apportées doivent être mises dans l’eau. RÉPONSE : CES FLEURS DOIVENT ÊTRE MISES DANS L'EAU.
    9. Cette salade qui pousse dans le jardin est meilleure que celle du primeur. RÉPONSE: CETTE SALADE EST MEILLEURE QUE CELLE DU PRIMEUR.
    10. Cette maison dont les murs sont épais est tempérée. RÉPONSE: CETTE MAISON EST TEMPÉRÉE.


    Révision

    Subordonnée relative:

     a) Contrairement à ce qu'on peut penser, c'est très simple: la subordonnée relative, comme son nom l'indique, est introduite par un pronom relatif (Voir la section pronoms pour vous les remémorer ). Ce pronom relatif a presque toujours un antécédent , c'est à dire que le pronom relatif désigne le mot qui le précède.

    Exemple: J'ai mangé une pomme qui était délicieuse.
    subordonnée = qui était délicieuse
    Remarquez qu'elle est introduite par le pronom relatif qui.

    C'est donc une subordonnée relative.

    L'antécédent du pronom "qui" est le mot "pomme"
    Pas trop compliqué, n'est-ce pas? Il suffit seulement de connaître les principaux pronoms relatifs et le tour est joué.
    Maintenant que cette partie est acquise, ajoutons quelques précisions:  les subordonnées relatives peuvent être explicatives ou déterminatives.
    b) Subordonnées relatives explicatives.
    Elles sont explicatives car elles apportent une précision, une explication supplémentaire . Cette précicion n'est pas obligatoire, on peut donc l'enlever sans compromettre le sens de la phrase. La majorité du temps, la subordonnée relative explicative est encadrée par des virgules, donc le plus souvent au centre de la phrase.

    Exemple:  Mon oncle, qui habite la ville de Tétouan, viendra nous visiter bientôt.
    Subordonnée relative= qui habite la ville de Tétouan
    Elle est relative car elle débute par le pronom relatif "qui"
    Elle est explicative, car je peux enlever cette information sans compromettre l'idée principale de la phrase ( mon oncle viendra nous visiter bientôt ) et parce qu'elle est encadrée de virgules.
    c) Subordonnées relatives déterminatives
     Quand une subordonnée relative est déterminative, c'est que l'information supplémentaire qu'on y ajoute ne peut pas être enlevée,  au risque de modifier le sens de l'idée principale. La précision ajoutée est donc obligatoire pour que la phrase garde tout son sens.  De plus, elle n'est pas encadrée par des virgules.

    Exemple: Elle a rencontré le romancier qui a écrit Agaguk
    subordonnée relative= qui a écrit Agaguk
    C'est une relative car elle est introduite par le pronom relatif "qui"
    Elle est déterminative, car l'information aditionnelle est importante. Si on l'enlève, il manquera "un petit quelque chose" pour compléter le sens de la phrase. En effet, si je dis seulement " elle a rencontré le romancier", on constate qu'il manque une information, on est automatiquement porté à se demander:"mais quel romancier, au juste"? Bref, le sens n'est pas complet.

    Ses fonctions

      a) Complément du nom ( ou du pronom )
    Le mot le dit: elle apporte un complément, elle complète un nom ( ou un pronom). Ici, la subordonnée relative a toujours un antécédent et cet antécédent est justement un nom ou un pronom. C'est donc l'antécédent qu'elle vient compléter.
     
    Exemple 1:    Les fleurs que tu as cueillies sont vraiment très jolies.
    Subordonnée relative= que tu as cueillies ( elle débute par le pronom "que" )
    L'antécédent du mot "que" = fleurs ( nom commun)
    La subordonnée relative est donc complément du nom "fleurs "
    Exemple 2:     Je souhaite remercier celui qui m'a aidé
    Subordonnée relative = qui m'a aidé
    L'antécédent = celui ( pronom démonstratif)
    La subordonnée relative est donc complément du pronom

    b) Sujet
    Pour savoir si la subordonnée relative a la fonction de sujet, il suffit tout simplement de poser la question du sujet, à savoir "qui est-ce qui ?". De plus, la subordonnée relative sujet n'a pas d'antécédent.

    Exemple: Quiconque aime sa patrie se battra pour sa nation
     Subordonnée = Quiconque aime sa patrie ( elle débute par le pronom quiconque )
    N'a pas d'antécédent ( aucun mot en avant du pronom)
    La question à se poser: "qui est-ce qui se battra pour sa nation?
    Réponse: Quiconque aime sa patrie
    c) Complément du verbe
    Une fois encore,  le mot le dit: quand la subordonnée relative est complément du verbe, c'est quelle apporte un complément au verbe et non pas à autre chose. Si vous vous rappelez  la leçon sur les compléments du verbe, vous constaterez que les subordonnées  peuvent être complément direct ou indirect du verbe. Ce sont donc les mêmes questions à se poser, c'est-à-dire " qui , quoi"  ou bien "à qui, à quoi"

    Exemple 1 :    Invite qui tu veux
    Subordonnée = qui tu veux
    Qui est précédé du verbe invite
    La question à se poser: Invite qui?
    Rép.: qui tu veux
    Donc elle est complément direct du verbe
    Exemple 2:  On pardonne à qui se repent
      Subordonnée = à qui se repent
      La question à se poser: on pardonne à qui?
      Rép.: à qui se repent
      Donc elle est complément indirect du verbe
    Attention: il ne faut pas confondre la subordonnée relative avec la subordonnée conjontive qui elle aussi, est complément du verbe. Là où le problème peut se poser, c'est lorsqu'il y a utilisation du mot "que". En effet, "que" est un pronom relatif, mais il peut être aussi une conjonction de subordination. Comment faire la différence, alors? Tout simplement en regardant quelle sorte de mot le précède. Par exemple, si le mot "que" est précédé d'un nom commun, c'est un pronom relatif, mais s'il est précédé d'un verbe, c'est une conjonction de subordination

    Exemple 1 :      Je pense que tu as tort
                            Subordonnée = que tu as tort  
                            C'est une subordonnée conjonctive car le mot "que" est une conjonction de subordination,
                            tout simplement parce que le mot qui le précède est un verbe ( pense)   
                            Elle est complément direct du verbe car je pose la question: " je pense quoi" ? Rep.: que tu as tort            
     Exemple 2 :    Le chat que tu as trouvé est malade..
    Subordonnée = que tu as trouvé
    C'est une relative,  "que" étant un pronom relatif puisque son antécédent est un nom commun ( chat)
    Dans ce cas-ci, elle est complément du nom "chat"
    ----------------------------------------------------------


--------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------- ---------------------------------------

Image qui suit la souris