• Esprits frappeurs

    Les esprits frappeurs alias poltergeists!!!
    Quelle est la force invisible qui, parfois, déplace les meubles et fait voler les objets à travers les pièces?

     

    Comme le sait tout policier, la plupart des crimes violants ont lieu dans les maisons, entre les membres d'une famille. Être obligé de partager un logement avec quelqu'un qui n'a vraiment aucun point commun avec vous, si ce n'est le lien du sang, a parfois poussé certains au meurtre. Mais il existe d'autres réactions sinistres aux tensions familiales: l'action dévastatrice d'un esprit frappeur ou poltergeist est également terrifiante. 
     

    Les esprits frappeurs diffèrent des fantômes. Ces forces mystérieuses prennent un malin plaisir à terroriser les habitants d'une maison en leur jetant des objets à la tête, en allumant des incendies, en répandant une horrible odeur de pourriture ou en inscrivant des graffitis obscènes sur les murs. Les esprits frappeurs sont des vandales invisibles dont il est bien difficile de se débarrasser. Alerter la police est néanmoins la seule chose à faire lorsque les meubles se mettent à bouger tout seuls. 
     

    Considéré aujourd'hui comme un cas classique de poltergeist, l'esprit frappeur d'Enfield, dans la banlieue londonienne, se manifesta pour la première fois en août 1977. La mère était chez elle avec ses filles Janet, 11 ans, Margaret, 13 ans, lorsque, tout à coup, une commode s'éloigna du mur et une chaise traversa la pièce. Terrifiées, elles se précipitèrent chez un voisin qui appela la police. Le commissaire qui se présenta confirmant par la suite qu'il se passait un phénomène pour le moins étrange dans cette maison, par ailleurs très ordinaire, de Londres. 
     

    La manifestation de poltergeists coïncide souvent, semble-t-il, avec les boulversements physiques et psychiques de l'adolescence, comme si quelque chose alimentait cette énergie turbulente afin de saccager la maison. 
     

    Un autre cas d'esprits destructeurs survint dans le domaine des Pritchard, à Pontefract, toujours en Angleterre. Philippe était âgé de 15 ans et Diane de 12 ans. Cela commença par une mystérieuse pluie de poussière grise qui resta suspendue à mi-chemin entre le plafond et le plancher, et le déplacement d'une lourde armoire qui traversa la chambre. Après une interruption de deux ans, les attaques reprirent avec des phénomènes incompréhensibles: un rouleau de papier peint se déroula en se redressant comme un cobra. Au même moment, philippe aperçut une silhouette encapuchonnée de noir qui donna son nom à l'affaire: le Moine Noir de Pontefract. Pour exorciser l'esprit frappeur, on fit appel aux services d'un prêtre, qui resta sceptique jusqu'à ce qu'une bougie se déplace et vienne voler devant ses yeux. De toutes façons, sa visite fut inutile. L'histoire a prouvé que les esprits frappeurs succombent rarement, sinon jamais, à l'exorcisme. 
      
     

    Leur sens de l'espièglerie, qui s'apparente parfois à de l'humour noir, caractérise les esprits frappeurs. Une tante salutiste des enfants Pritchard essaya de chasser la force néfaste en chantant « En avant soldats du Christ ». L'esprit lui répondit en s'engouffrant dans ses gants de fourrures et en la fesant danser tandis qu'elle chantait. 
      
     

    Mais toutes les attaques d'esprits frappeurs ne sont pas aussi spectaculaires. Parfois, il ne se produit qu'un ou deux incidents isolés qui se répètent chauqe fois que l'esprit frappeur est faché. Le chercheur Lynn Picknett dispose de très nombreuses lettres décrivant de telles « mini-attaques », envoyées par des parents inquiets ou des adolescents intrigués. 
     

    L'installation électrique est souvent la première à mettre en évidence une attaque d'esprits frappeurs, les interférences dans les programmes de télévision arrivant en tête de liste. Parfois, des ampoules «explosent» durant une altercation familiale. Ou alors, l'eau innonde mystérieusement et fréquemment la cuisine. 
     

    Les objets semblent «sauter» et des bruits violents proviennent de l'intérieur des meubles. Les coups frappés paranormaux n'ont rien à voir avec des coups frappés sur du bois avec les doigts. 
     

    Tous ces phénomènes sont déroutants et effrayants. Mais, à quelques exceptions près, les esprits frappeurs sont inoffensifs. Les objets sont projetés, mais ils ne font guère mal.  Des incendies sont allumés, mais ils s'éteignent généralement d'eux-mêmes, comme si le poltergeist en avait peur. 
     

    Quoi qu'il en soit, cette étrange activité doit avoir un but. Il est certain, en tout cas, qu'il est difficile de poursuivre une dispute lorsque les assiettes et les casseroles se projettent toutes seules près de vos oreilles. Cela signifierait-il que les esprits frappeurs déclenchent le type de scène que la plupart d'entre nous n'oserait pas provoquer? Agiraient-ils comme des vandales afin d'aider les individus frustrés à sortir un peu d'eux-mêmes?

--------------------------------------------------------

Image qui suit la souris