• Expression de la conséquence

    Expression de la conséquence

    La conséquence

     

     

    Observation :

    →Son sommeil est si lourd qu'il n'entend pas la sonnerie du réveil. 

    Le mot conséquence est synonyme →d'effet,          →produit, →résultat, →fin. C'est la conclusion apportée par un fait précédent.
    Dans la phrase d'observation quel est le résultat ? → il n'entend pas la sonnerie du réveil.Pourquoi ? L'expression de la conséquence il a le sommeil très lourd. (cause).Donc nous avons une cause et une conséquence mais pour exprimer l'un ou l'autre on doit changer les outils grammaticaux.Si on veut exprimer la cause on diraL'expression de la conséquenceIl n'entend pas la sonnerie du réveil parce qu'il a le sommeil très lourd.Mais si on veut montrer la conséquence on diraL'expression de la conséquenceIl a le sommeil si ( ou tellement) lourd qu'il n'entend pas le réveil.

    Comment exprimer une conséquence ?

    Propositions subordonnées à l'indicatif

     

    verbe+ tant que/ tellement que
    - Il travaille tellement qu'il est fatigué.
    - Il a tant travaillé qu'il est fatigué.

    si/ tellement + adjectif ou adverbe + que
    - Ce film est si (tellement) intéressant que j'irai bien le revoir.
    - Il roulait tellement vite qu'il n'a pas vu le feu rouge.

    tellement de/ tant de + nom + que

    - Il a tellement de (tant de) soucis qu'il ne dort plus.

    un(e) tel(le)/ de tel(le)s + nom + que

    - Il fait un tel froid qu'on a dû allumer le chauffage.
    - L'orage s'est abattu avec une telle violence que de nombreuses branches ont été coupées.
    - Elle a fait de tels progrès que maintenant elle parle couramment le français.

    être tel(le)(s) + que

    - Ses difficultés financières sont telles qu'il a besoin d'être aidé.

    Conjonctions suivies de l'indicatif
     

     si bien que, tant et si bien que, de (telle) sorte que, de (telle) manière que, de (telle) façon que, au point que, à tel point que

     Remarque :

    a) si bien que, de sorte que expriment une simple conséquence sans nuance particulière.
    b) tant et si bien que, de (telle) sorte que, de (telle) manière que, de (telle) façon que insistent surL'expression de la conséquence la manière d'agir.
    c) au point que, à tel point que expriment une idée         L'expression de la conséquence d'intensité.

    - L'expression de la conséquenceIl a crié pendant deux heures si bien qu'il n'a plus de voix.
    - L'expression de la conséquenceL'enfant se balançait sur sa chaise tant et si bien qu'il est tombé.
    - Pierre se comporte de telle façon que personne ne le supporte plus.
    - L'expression de la conséquenceIl souffrait à tel point que le docteur lui a donné des calmants.
    - L'expression de la conséquenceL'orage a été violent au point que de nombreuses caves ont été inondées.

    Remarque générale: On peut employer le conditionnel à la place de l'indicatif

    Comparez:
    - J'ai une telle envie de dormir que L'expression de la conséquenceje vais me coucher tout de suite. 
    (fait réelL'expression de la conséquence  indicatif)
    - J'ai une telle envie de dormir queL'expression de la conséquence je me coucherais bien tout de suite. 
    (fait souhaitéL'expression de la conséquence conditionnel)
    - Tu t'habilles de telle façon queL'expression de la conséquence tu ressembles à un clochard.
    (fait réel L'expression de la conséquence indicatif)
    - Tu t'habilles de telle façon qu'onL'expression de la conséquence te croirait un clochard.
    (fait prévu L'expression de la conséquence conditionnel)

    Modes dans la subordonnée de conséquence.

    L'indicatif Le subjonctif
    de telle sorte que, de sorte que
    de telle manière que, de manière que
    au point que
    si bien que
    si/ tellement + adj. que 
    de sorte que
    de manière que
    trop/assez... pour que
    trop peu pour que
    sans que

    L'infinitif doit avoir le même sujet que le verbe principal

    -Nous étions trop heureux pour→ pouvoir dormir .

     

    Prépositions introduisant les infinitifs :
    à, au point de, assez... pour, trop pour, jusqu'à, de manière à, de sorte de, de manière à 

    1) Dans une phrase simple

    le complément circonstanciel de conséquence peut être:

    Un groupe nominal prépositionnel introduit par : à, jusqu'à
    L'expression de la conséquence  Il a couru  jusqu'à l'épuisement.

    Un groupe verbal à l'infinitif introduit par une préposition :  à, jusqu'à, pour, au point de.
    L'expression de la conséquenceIl gèle à pierre fendre.


    2) Dans une phrase complexe

    la proposition subordonnée circonstancielle de conséquence(ou subordonnée consécutive) est introduite par une conjonction de subordination :
        .de sorte que, si bien que, au point que.
    L'expression de la conséquenceTu as bougé, si bien que la photo est ratée.
        .
    tant [...]que, tellement [...]que, si [...]que, tel, telle, tels, telles [...]que.Le ciel devint tellement manaçant que tout le monde rentra.

    J'ai eu une telle frayeur que j'en tremble encore.
        .trop, assez  [...] pour que.Il est trop  distrait pour qu'on lui fasse confiance.
    Le verbe de la proposition subordonnée est à l'indicatif, sauf avec trop, assez [...] pour que : dans ce cas le verbe est au subjonctif.

     La mer est agitée,  de sorte qu'on n'a pas pu sortir en bateau.
    → La mer est trop agitée pour qu'on puisse sortir en bateau.

    3) Autres moyens 

    Par la conjonction de coordination donc ou par un adverbe de liaison (alors, aussi, ainsi, c'est pourquoi)
    L'expression de la conséquence Il pleuvait très fort; aussi ai-je pris mon meilleur parapluie.

    Par la simple juxtaposition de deux propositions indépendantes et par la ponctuation (l'expression de la conséquence est alors implicite)

     Il est malade:il va chez le médecin

    Mots de liaison
    * donc
    - Je n'ai pas faim, donc je ne dîne pas.
    * alors
    - Il pleuvait, alors je suis remonté prendre un parapluie.
    * c'est pourquoi
    * c'est pour ça que (à l'oral)
    - Le Québec est une ancienne possession française; c'est pourquoi on y parle le français.
    - Je n'ai pas compris; c'est pour ça que je ne sais pas faire les exercices.
    * par conséquent
    - Ma voiture est très vieille; par conséquent je devrai bientôt en acheter une autre.
    * ainsi
    * comme ça (à l'oral)
    - Ce jardin est très bien aménagé pour les enfants; ils peuvent ainsi jouer en toute sécurité.
    Remarque.: A l'écrit, ainsi en tête de phrase entraîne l'inversion du sujet:
    - ....... ainsi peuvent-ils jouer en toute sécurité.
    - Prends une clé; comme ça tu pourras rentrer même si je ne suis pas là.
    * aussi (à l'écrit avec inversion du sujet)
    - La Camargue est une belle région; aussi attire-t-elle de nombreux touristes.
    * d'où, de là (suivis d'un nom)
    - Je ne l'attendais pas; d'où ma surprise quand je l'ai vu arriver.
    - Il ne pleut pas depuis des mois; de là l'inquiétude des agriculteurs.
    * du coup (fréquent à l'oral)
    - Je n'ai pas écouté les explications; du coup je ne comprends rien.

    Rappel 1

    Rappel 2

     

    Exercices

     

    Employez l’expression qui convient le mieux :

    tellement (de) ... que, tant (de) ... que, si ... que, tel (le)(s) ... que

    1. Dans le métro, les navetteurs sont   pressés  ils vous bousculent sans s’excuser.
    2. Le contre-maître marchait à une cadence  il m'était impossible de le suivre.
    3. Cet ami dispose de   peu de temps   nous ne nous voyons que très rarement.
    4. J'avais rêvé de ce poste  j'avais peur d’être déçu en commençant.
    5. Nous avons  courrier à écrire nous avons dû engager une intérimaire.
    6. Ils ont fait de  économies ils vont pouvoir s'offrir un appartement à la Mer du Nord.
    7. Il a dossiers à classer il ne sait pas par où commencer.
    8. On m'a parlé de cette anecdote il me semble l'avoir vécue moi‑même.
    9. Cette entreprise a fait de bénéfices  elle envisage de moderniser ses installations.
    10. Ces ouvrières ont protesté la Direction a fini par accepter de les recevoir.

    Reliez les deux parties du raisonnement à l'aide de: tel(le) (s) ‑ tellement ‑ tant ‑ si.

    1. Elle l'aime beaucoup / Elle le suivrait jusqu'au bout du monde.
       
    2. Il est parti très vite / Nous n'avons pas eu le temps de lui dire au revoir.
       
    3. J'ai été débordée de travail / Je n'ai pas répondu à votre lettre.
       
    4. Ils ont eu très froid à la campagne / Ils ont écourté leur séjour.
       
    5. Il y avait peu de spectateurs / La représentation a dû être annulée.
       
    6. La discussion s'est envenimée / On en est venu aux mains.
       
    7. Il a beaucoup plu / La récolte pourrira sur pied.
       
    8. Tu as accepté de très lourdes responsabilités / Tu ne sais plus où donner de la tête.
       
    9. La renommée de ce restaurant est très grande / On n'y trouve jamais de place.
       
    10. L'engouement des Français pour le jazz est très vif / Paris est devenu une de ses capitales.
        

    Transformez la cause en conséquence à l’aide de ces mêmes expressions (tellement (de) ... que, tant (de) ... que, si ... que, tel (le)(s) ...
    que)

    1. Le livreur a perdu deux heures parce que la circulation était très dense sur l’autoroute.
       
    2. Nous avons dû nous arrêter toutes les 10 minutes parce que le moteur chauffait terriblement .
       
    3. Tu ne pourras pas tout lire parce qu’on a publié énormément d’articles sur le sujet.
      ______________________________________
    4. Je passe toujours mes vacances dans un coin perdu parce que j’ai besoin de beaucoup de silence.
       
    5. Nous méritons bien notre prime parce que nous avons énormément travaillé à ce projet.
       
    6. Je lui ai offert de l’accompagner parce qu’il semblait très désorienté.
       

    Transformez les phrases suivantes à l'aide de : Il suffit que ...pour(que) ...

    Respectez les temps proposés.

    On lui fait une réflexion et il se vexe.

    Il suffit qu'on lui fasse une réflexion pour qu'il se vexe.

    1. Un seul succès et elle a retrouvé confiance en elle.
       
    2. Un petit sourire d'encouragement de la part du directeur et il a enfin osé l’aborder.
       
    3. Un seul film et ce cinéaste a connu la gloire!
       
    4. Je tournais les talons et ils disaient du mal de moi.
       
    5. Une heure de gymnastique chaque jour et mon stress disparaissait.
       
    6. Un regard du Président et son autorité revenait.
       
    7. Un mot mal prononcé et le quiproquo s'est installé.
       
    8. Une erreur de la part du Premier ministre et l'unité gouvernementale aura volé en éclats.
       

    (un seul sujet →infinitif)
    (deux sujets différents→
     subjonctif)

    1. La secrétaire est très bavarde, donc elle ne pourra pas garder le secret.
       
    2. Nos bureaux ne sont pas grands. Par conséquent, on ne pourra pas y organiser le cocktail.
       
    3. Les voleurs ont été très malins et ils n’ont pas laissé d’indices.
       
    4. Elle travaille trop. C’est pourquoi, elle n’a pas le temps de s’occuper de ses enfants.
       
    5. On n’a pas fait assez de publicité et donc les consommateurs ne sont pas venus à la foire commerciale.
       
    6. Les hommes politiques se sont trop peu expliqués sur la question et le peuple ne leur fait plus confiance.
       
    7. Le patron dispose de très peu de temps cet après-midi. Par conséquent, vous ne pourrez pas lui parler directement.
       
    8. Cet artisan a trop peu de clients. Donc, il ne gagne pas correctement sa vie.
       

    .

    (un seul sujet →  infinitif)
    (deux sujets différents→
     subjonctif)

    1. Vous êtes intelligent. Vous comprenez ce qu’on attend de vous.
       
    2. Nous lui avons donné des explications. Il ne se perdra pas en route.
       
    3. Les pluies ont été abondantes ces dernières semaines. On craint un débordement des rivières.
       
    4. Ce groupe électrogène est puissant. En cas de panne d'électricité, il peut prendre le relais.
       
    5. La dette extérieure de ce pays est importante. Il ne pourra pas la rembourser.
       
    6. Il n'a pas d'expérience. Ce poste de direction ne peut pas lui être confié.
       
    7. Les associations de consommateurs sont actives. Elles ont fait disparaître les colorants des produits alimentaires.
       
    8. Les valeurs boursières ont grimpé d'une façon spectaculaire. On assiste à une déstabilisation du marché.
       

    Complétez les phrases suivantes avec:

    si ... que, de telle manière ... que, d'où, de là, tant (de) ... que,  au point que, aussi, tellement(de) ... que, tel(le)(s) ... que,  donc, si bien que, alors, et  partant, tant et si bien que, dès lors, du coup

     

    1. Les formulaires de déclarations d'impôts sont présentés les contribuables ont bien du mal à les remplir.
    2. Nos partenaires ont fait preuve de bonne volonté l'accord a pu être signé dans la soirée.
    3. « Création de richesses, création d'emplois. » Il s'agit maintenant de savoir comment!
    4. Selon les libéraux, la croissance de l'économie passe par une rupture avec le contrôle bureaucratique, la nécessité de libérer les prix et les changes.
    5. La pluie s'est mise à tomber il a fallu interrompre le match après quelques échanges de balles.
    6. Les élus locaux étaient contre ce projet de pyramide; l'architecte a avancé des arguments  persuasifs il les a convaincus.
    7. J'ai été mal reçue dans cette boutique et les vendeuses ont été désagréables je n'y remettrai jamais les pieds.
    8. Le pont a été emporté par la crue:  la circulation a été rendue impossible pendant plusieurs jours.
    9. Les déficits se sont accumulés au cours du dernier exercice on a envisagé de liquider l'entreprise.
    10. Du côté du pouvoir, on est de plus en plus favorable à l'éclosion de chaînes de télévision privées.  tout le monde s'y prépare.
    11. Les hommes du XX ème siècle sont  sollicités par des informations de toute sorte, ils reçoivent images leur curiosité risque de s'émousser.
    12. Le chien grattait avec obstination contre la porte j'ai fini par le laisser entrer.
    13. La violence de l'explosion a été on l'a entendue dans toute la ville.
    14. L'an dernier, on a enregistré une moyenne de 700 morts par mois sur les routes. , à la veille des vacances, le ministre des Transports a-t-il décidé de frapper les esprits par de nouveaux slogans.

    Trouvez au moins 8 manières différentes d’exprimer cette idée                                    (Récapitulation)

    Il gère mal ses affaires. Par conséquent, il est presque ruiné.

    1- 

    2- 

    3- 

    4- 

    5- 

    6- 

    7- 

    8- 

---------------------------------------

Image qui suit la souris