• L'holocauste, un coup monté

    Norvège:

    Un politicien est persuadé que l'Holocauste est un mensonge Anders MathisenAnders Mathisen

    Un membre du parti du Labour norvégien a soulevé la colère parmi les rangs du parti en niant l'Holocauste et en prétendant que l'Holocauste n'avait jamais eu lieu. Des confrères politiciens demandent la démission d'Anders Mathisen, qui est en faveur d'un changement dans les livres d'Histoire, après qu'il ait, semble-t-il, passé des mois à faire des recherches sur les camps de concentration de la Seconde Guerre Mondiale.

    "Il n'y a pas de preuves concernant les chambres à gaz ou les fosses communes, même des historiens respectables de l'Holocauste l'avouent", a dit Mathisen au journal Finnmarken, en mettant les lecteurs au défi de prouver que ses arguments sont erronés.

    "Raul Hilberg, le chercheur de l'Holocauste le plus réputé au monde, a passé toute sa vie dans un travail qui a dit aux gens que l'Holocauste avait eu lieu", poursuit-il, "cependant, quand, lors du procès de Zundel (un négativiste), qui s'est tenu au Canada en 1985, on lui a demandé s'il pouvait le prouver, et il a avoué que cela était impossible. Même ceux qui ont examiné les chambres à gaz ne peuvent trouver aucune trace du gaz qui y était utilisé."

    Le journal mentionne également des citations de Mathisen qui a accusé des rescapés de l'Holocauste d'avoir exagéré la description de ce qui s'était passé. "J'ai lu un livre comprenant des déclarations de ceux qui étaient là-bas, et les histoires qu'ils ont racontées ne sont tout simplement pas vraies", prétend-il. 

    Mathisen n'a exprimé aucun remords sur ses paroles sur sa page de Facebook, où il a écrit qu'il était fier de se qualifier d'antisémite même si cela signifiait "ne pas accepter de mensonges et de sottises." De plus, il a séparément prétendu que le public avait reçu un lavage de cerveau sur l'Holocauste grâce à des films tels que "La Liste de Schindler".  

    Le secrétaire du Parti du labour, Raymond Johansen, a dénoncé les expressions de son confrère. "Je suis choqué et scandalisé des déclarations de Mathisen sur l'Holocauste", a-t-il dit sur un courriel adressé au journal. "Ce sont des bêtises supportant le nazisme et qui ne respectent pas les victimes de l'Holocauste. C'est loin d'être nos valeurs", a-t-il ajouté.   

    Mathisen a refusé de démissionner du Parti du Labour, mais il a déjà été annoncé qu'il n'avait pas payé sa cotisation en tant que membre du parti depuis l'année dernière, et que, par conséquent, il n'était plus membre officiel du parti et que son retour au sein du parti était inconcevable.

--------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------- ---------------------------------------

Image qui suit la souris