• Le texte argumentatif

    Le texte argumentatif Livres

    Le texte argumentatif

    L'auteur d'un texte de type argumentatif cherche, en exposant sa thèse, 

    à convaincre son destinataire, à lui faire modifier son propre point de vue et à le faire adhérer au sien.

    Fonctions et objectifs

    Le texte argumentatif fait s'affronter deux thèses en tentant de démontrer la validité de celle qu'il défend - celle qu'il rejette n'étant pas toujours exprimée. Il cherche à convaincre (c'est-à-dire qu'il fait appel à l'intelligence du destinataire) pour lui démontrer la supériorité de la thèse défendue sur les autres, par des arguments abstraits et des exemples illustratifs, ou pour le persuader en s'attachant davantage à l'émouvoir ou en influençant son affectivité. Le texte argumentatif peut également avoir des fonctions polémiques, surtout lorsqu'il s'agit de ridiculiser l'adversaire sans essayer d'emporter son adhésion.

    On reconnaît le texte argumentatif à certaines caractéristiques :

    •     les raisonnements - déductifs (du général au particulier) ou inductifs (du particulier au général) ;
    •     les démonstrations rigoureuses marquées par une structure nette, repérable grâce aux articulations logiques ;
    •     le développement d'un point de vue prenant en compte les opinions adverses ;
    •     l'énonciation révélant ces deux parties opposées.

    Le texte argumentatif obéit à des stratégies diverses : le locuteur peut choisir l'objectivité et masquer sa volonté de convaincre ou, à l'inverse, se manifester nettement en extériorisant son désir didactique.

    Sa structure

    Le texte argumentatif est entièrement construit pour aboutir à la modification du point de vue adverse. Son fonctionnement est donc conditionné par cette volonté. Il s'appuie sur différents types d'articulations :

    •   cause ;
    •   conséquence ;
    •   adjonction ;
    • opposition.

    Ces relations sont repérables dans le texte :

    Elles sont marquées grammaticalement (par des conjonctions de coordination et de subordination), par des procédés lexicaux (verbes ou expressions diverses), ainsi que par la ponctuation.

    Les autres caractéristiques sont l'énonciation qui introduit souvent le locuteur face à son destinataire et le recours fréquent aux exemples illustratifs (pour faciliter la compréhension d'un argument exposé) ou argumentatifs (pour remplacer les idées abstraites).

    Le repérage des idées

    On peut repérer les idées exposées dans un texte argumentatif en formulant quelques questions simples :

    •     quelle est la thèse soutenue ?
    •     quelle est celle qui est rejetée ?
    •     quels sont les arguments et les exemples en faveur de chacune ?


    Cette identification permet ensuite de dégager les étapes de l'argumentation. Pour cela, il suffit simplement d'appuyer sur les articulations logiques qui balisent le déroulement de la pensée, qui marquent le passage d'une idée à une autre et qui facilitent donc le repérage.

    On cherchera ainsi les mots qui expriment le thème principal traité et la problématique et ceux qui manifestent les thèses en présence et l'on observera les différentes idées exposées (les arguments) pour les étayer et les démontrer ou pour les réfuter. Chacun, en effet, correspond à une idée importante pour l'argumentation.

     

    Le texte argumentatif Livres